Écotourisme, l'incroyable diversité biologique des Pyrénées

 

FAUNE ET FLORE A OBSERVER

Les gorges de Galamus

Gorges de Galamus

 

La route qui y passe fut achevée de construire en 1892, elle facilitait les échanges de marchandises entre les Corbières et les Fenouillèdes.

L'Agly ou «rivière des aigles» est la rivière qui coule dans le fond des gorges de Galamus, elle est alimentée par de nombreuses sources et résurgences parfois chaudes (27°C.
Dans les gorges, se trouve des calcaires et des dolomies et accueillent une végétation méditerranéenne dont le genévrier de Phénicie et le chêne vert.
Au nord des gorges, argiles et grès tendres donnent des reliefs vallonnés qui sont occupés par des forêts de chênes blancs, de hêtres et des prairies.
Le sud est constitué de coteaux et de vallons recouverts de garrigues et de vignes.

 

Retour Table des matières